Les bienfaits du Yoga sur notre dos

yoga-815288_640

Le yoga est une activité physique qui associe respiration et concentration. Il est souvent pratiqué pour ses bienfaits physiques et mentaux mais peut avoir un objectif particulier comme soulager les douleurs dorsales.

Nous sommes pour la plupart sédentaires, fixés sur nos téléphones, ordinateurs et télévisions à longueur de journée. Tous ces éléments contribuent à l’apparition de tensions dans le cou, les épaules et le dos. Le yoga est alors une discipline qui peut les apaiser.

Le yoga: un anti-stress

Dans nos sociétés où le mental domine, nous sommes envahis par des pensées et nous ne savons plus respirer ; les conséquences pour l’homme sont graves. Nous sommes victimes de beaucoup de nœuds dans le dos et de blocages. Douleur et stress sont souvent liés. Une bonne respiration est donc la clé du bien-être.
Le yoga vous réapprend à respirer en pratiquant de longues inspirations et expirations qui vont soulager la zone douloureuse.

Le yoga: les bonnes postures

Quelles que soient les postures pratiquées, le but du yoga est de ménager votre colonne vertébrale. Il fait travailler les muscles en douceur et en profondeur. Le fait de muscler son dos permet un maintien de la colonne vertébrale et atténue l’apparition de maux de dos.

Les enchaînements pratiqués lors d’une séance s’effectuent lentement et en douceur en plaçant correctement son souffle.

Voici deux types d’exercices :

1- Les twists
Soyez allongé sur le dos. A l’inspiration, ramenez les genoux vers la poitrine, à l’expiration, déposez les deux genoux ensemble sur le sol.

Tournez la tête sur la gauche. Porter votre regard sur la main gauche, en prenant soin de ne pas vous faire mal. Respirez lentement 5 fois, tout en portant votre attention sur le point douloureux de votre dos. Puis inversez.
Cette torsion douce soulage le dos.

2- Le sphinx
Soyez cette fois allongé sur le ventre. A l’inspiration, soulevez votre buste pour venir poser vos deux coudes au sol, en prenant appui sur les avant-bras: comme un sphinx. Faites une série de respirations lentes. Vous allez mobiliser la colonne dorsale et cervicales, solliciter le haut des poumons, faire circuler l’énergie et détendre ainsi le haut du buste.