Le sexe contre le mal de dos

Le sexe serait-il le remède miracle contre le mal de dos ?
Lorsque l’on souffre de mal de dos, nous avons tendance à éviter toute activité physique et notamment l’activité sexuelle par peur d’aggraver les douleurs. Toutefois, faire l’amour soulagerait les maux de dos ! On vous explique ici pourquoi.

Les bénéfices des relations sexuelles, sur le corps et l’esprit, sont nombreux

L’activité sexuelle, déclenche la libération dans l’organisme d’hormones, et peut agir comme un médicament sur le mal de dos.

En effet, faire l’amour déclenche la sécrétion de deux hormones dans votre organisme. L’ocytocine, sécrété lorsque vous prenez du plaisir, qui entraine la libération d’endorphines. Ce sont ces endorphines qui peuvent avoir un effet très intéressant sur votre mal de dos.

En effet les endorphines sont des « neuropeptides opioïde endogène ». Derrière ce nom barbare cela veut dire qu’il s’agit d’un neurotransmetteur produit par votre corps, agissant directement sur les récepteurs de la douleur.
En effet les endorphines, tout comme les médicaments opiacés (tels que la morphine), ont une capacité analgésique et procurent une sensation de bien-être et d’euphorie. Il s’agit de notre hormone naturelle pour réduire la douleur.

L’activité sexuelle va aussi permettre la libération de sérotonine, anxiolytique puissant, et ayant donc une action importante sur notre moral et la régulation de notre humeur. Faire l’amour vous rend heureux 😉

Au-delà de toute cette chimie, faire l’amour vous permet aussi de solliciter en douceur vos muscles et articulations, de relancer la circulation sanguine, l’oxygénation des tissus, mais aussi de limiter l’inflammation.
La sécurité sociale recommande de conserver du mouvement lorsque vous avez des douleurs de type mécanique. Cela permet de conserver le fonctionnement normal de vos muscles en préservant leur tonicité et de vos articulations en préservant leur mobilité.

Les bénéfices des rapports sexuels ne s’arrêtent pas au mal de dos

Améliorez votre immunité

Le sexe fait parti des meilleurs remèdes naturels pour lutter contre le rhume et la grippe. Les personnes sexuellement actives seraient moins souvent malade.

« Selon une étude menée par des chercheurs de la Wilkes University of Pennsylvania, aux Etats-Unis, faire l’amour au moins deux fois par semaine réduit de 60% le risque de contracter la grippe ou le rhume ».

Effectivement il a été prouvé que les endorphines (encore elles ces petites coquines), stimulent votre système immunitaire, et vous permettent donc de lutter plus efficacement contre les maladies hivernales !

Février le mois des amoureux, vous incite donc à rester sous la couette et c’est tant mieux !

Excellent pour le cœur

Votre niveau d’enthousiasme durant l’acte sexuel est souvent bien supérieur à celui que vous pourriez avoir durant un entrainement sportif, et peut-être vous permettre de brûler juqu’à 200 calories sur un laps de temps plutôt réduit par rapport à certaines séances de sport.
En entrainant votre cœur de la sorte vous le renforcez et le protégez contre les maladie cardio-vasculaires. Deux études ont montré que : les femmes ayant des rapports réguliers augmentaient leur niveau d’œstrogènes ; qui protègent contre les maladies du cœur ; les hommes sont moins sujets aux risques d’attaques cardiaques grâce à la dilatation des vaisseaux sanguins et de la pression artérielle (du aux hormones sexuelles).

Restez plus jeune, plus longtemps

La DHEA libérée dans votre organisme après chaque rapport sexuel, vous aide à booster votre système immunitaire, mais aussi augmente vos fonction cognitives (et oui le sexe rend aussi intelligent !), vous permet de garder une peau éclatante, et fonctionne comme un anti-dépresseur. Elle joue aussi sur la production de collagène qui vous permet de garder souplesse et élasticité des tissus, et notamment de votre épiderme et réduit ainsi l’apparition des rides.

Alors finalement, sans mal de dos, doté d’une jeunesse éternelle, éclatant de vitalité, et en se faisant plaisir… que demander de plus  Joyeuse Saint-Valentin à tous !