facebook_pixel

Eau et mal de dos

 

 

Le corps humain étant constitué à 65% d’eau, c’est l’élément nécessaire d’une bonne santé physique qui peut notamment agir sur le mal de dos. Il est recommandé de boire entre 1,5 litres et 2 litres par jour. En effet, l’eau tient un rôle important sur les disques vertébraux, l’hydratation des muscles ainsi que la perte de poids.

 

fibromyalgie

 

Les disques vertébraux sont situés entre chaque vertèbre et jouent le rôle d’amortisseur. Ils sont de nature spongieuse et sont composés à 80% d’eau. Leur épaisseur, qui varie en fonction de la quantité d’eau, permet d’empêcher que les vertèbres s’entrechoquent. Une bonne hydratation permet donc des disques vertébraux solides et épais qui, par conséquent, évite les douleurs liées aux chocs entre les vertèbres.

D’autre part, l’hydratation des muscles est une composante importante. Les muscles du dos ainsi que ceux du thorax et des abdominaux assurent un meilleur maintien et soulagent le poids qui pèse sur les vertèbres. Leur hydratation permet tout d’abord d’éviter les douleurs, telles que les contractures ou les inflammations. Lors d’un effort physique, que cela soit une séance de sport ou simplement le maintien d’une bonne posture, l’hydratation est nécessaire pour fabriquer de l’énergie. L’eau permet aussi d’éliminer les toxines, sans quoi le fonctionnement des muscles sera ralenti. Enfin l’hydratation augmente la flexibilité et la souplesse. Le manque de souplesse est une des causes principales de maux de dos. Acquérir de la souplesse permet de soulager les douleurs notamment par la pratique d’étirements.

 

fitbit-aria

 

On peut aussi signaler que l’eau favorise la perte de poids qui soulage les douleurs de dos. En effet, le surpoids peut aggraver le mal de dos et augmente la probabilité d’avoir des problèmes. L’eau ne permet pas de maigrir en soi mais amène des effets positifs favorisant la perte de poids, tels que l’élimination des toxines, l’augmentation de l’efficacité des entraînements physique ou la diminution des quantités mangées.