la sciatique

LA HERNIE DISCALE

La sciatique : qu’est-ce que c’est ? Symptômes, causes et traitement

La sciatique est une expression qui décrit une vive douleur, une perte de sensibilité ou encore une faiblesse sur le trajet du nerf sciatique. La douleur sciatique peut-être ressentie entre le bas du dos et la jambe en passant par la fesse et jusqu’à la face supérieure du pied. La douleur sciatique sera unilatérale et ne se localise donc qu’au niveau d’un des membres inférieurs. Comment reconnaître une sciatique et que faire durant la crise ?

.

Lumbago
Hernie Discale douleurs
Comprendre la sciatique : définition et causes

La névralgie sciatique communément appelée sciatique est une irritation du nerf sciatique due à des pressions sur ce dernier et qui se traduisent par une douleur au niveau du dos, d’une fesse ou d’une jambe. La crise sciatique peut également être due à une irritation des racines nerveuses appartenant au réseau du nerf sciatique. La sciatique est donc le symptôme qui alerte sur un dysfonctionnement au niveau du bas de votre dos. Votre douleur peut avoir différentes origines.

Causes de la sciatique

La durée de votre crise sciatique dépend de la cause et du soin apporté. Certaines des causes à l’origine de cette douleur sont bénignes tandis que d’autres sont plus graves. Dans la plupart des cas, la sciatique est causée par une hernie discale lombaire, mais plusieurs autres causes sont possibles telles que :

 

  • Le rétrécissement du canal lombaire : également appelé sténose du canal vertébral. Les personnes âgées sont plus souvent touchées par cette pathologie souvent liée à l’arthrose.
  • La grossesse: Le poids du ventre entraine un bras de levier important qui s’exerce sur la colonne lombaire, crée une importante augmentation de la pression exercée sur les disques, et peut entrainer un pincement du nerf sciatique. La douleur disparait après l’accouchement.
  • Les chocs et les traumatismes : Une chute ou un accident plus importants, pourra avoir une influence sur la mobilité de votre colonne lombaire, et notamment entrainer des dysfonctions qui peuvent faire pression sur le nerf sciatique.
  • Le syndrome facettaire : Les facettes articulaires se trouvent de part et d’autre de vos vertèbres. Une mauvaise posture prolongée ou un faux mouvement peut entrainer un désalignement des facettes qui peuvent venir irriter le nerf sciatique.
  • Le syndrome du piriforme: Le piriforme est un muscle puissant du bassin et de la hanche. Lorsqu’il est contracturé il peut entrainer une irritation du nerf sciatique. Les sportifs sont très souvent concernés par ce syndrome.

 

Notez que vous êtes plus exposé à une sciatique si vous pratiquez une activité professionnelle qui nécessite de maintenir la position assise durant de longues heures ou de soulever des effets lourds. De plus des facteurs tels qu’une faiblesse de la ceinture abdominale, des dysfonctions articulaires, une pratique intensive d’un sport ou le surpoids peuvent augmenter les risques de sciatique.

Symptômes de la sciatique

Le symptôme principal demeure une vive douleur, un mal de dos sciatique persistant. Il peut arriver que la douleur crée une sensation de brûlure ou qu’elle soit très forte. Elle peut survenir de façon espacée ou se maintenir de façon continue sur une certaine période. La douleur varie d’une personne à l’autre et peut être invalidante.

Combien de temps dure une sciatique ?

En général, une sciatique dure de quelques jours à quelques semaines (1 à 4 semaines environ). La douleur disparaît lorsque la cause est bien identifiée et bien traitée. Par contre, si la source du problème n’est pas identifiée et mal traitée, la douleur peut réapparaisse après une période d’accalmie. Il est donc important lorsque les symptômes apparaissent de se rapprocher de votre médecin qui pourra établir un diagnostic et vous orienter vers un kinésithérapeute ou un ostéopathe selon la nature du problème.

Quand consulter ?

Dès les premiers signes d’inconfort, il est préférable de consulter votre médecin. La localisation de la douleur et les symptômes orientent le diagnostic médical. Grâce à certains tests, le médecin évalue les réflexes, la coordination et la puissance musculaire. Il peut également avoir recours à des examens poussés (IRM ou radiographie par exemple) pour affiner le diagnostic.

Traitement de la sciatique

La sciatique se soigne par le traitement de la cause à l’origine du symptôme. Dans le cas d’une hernie discale par exemple, le médecin peut vous prescrire un traitement sciatique en vue de relaxer vos muscles et de réduire l’inflammation, ou une consultation chez le kinésithérapeute pour effectuer des étirements permettant de réduire la hernie.

Activité physique

Il est important de rester actif lorsque vous avez une sciatique. Une activité physique régulière contribue à préserver la masse musculaire et aide à détendre les muscles. Lorsque les symptômes s’amenuisent par le suivi d’un traitement, c’est le moment de renforcer vos muscles de l’abdomen et du dos par la pratique d’exercices tels que la marche, la natation ou le vélo.

Notons que tous ces exercices doivent être pratiqués avec prudence. Si vous avez encore mal, vous pouvez juste vous résoudre à la marche ou réduire l’intensité des exercices.

Kinésithérapie

Le médecin traitant peut, s’il le juge nécessaire, vous prescrire des séances de kinésithérapies pour soulager le mal de dos. Grâce à des séances de massage, des exercices et des étirements, le spécialiste vous aide à renforcer et assouplir votre dos.

Chirurgie

Si au bout de trois mois de traitement la sciatique persiste, ou dans le cas d’une sciatique chronique, d’une douleur trop vive et handicapante, une opération chirurgicale peut être envisagée par votre médecin pour vous soulager.

Prévention et traitement naturel de la sciatique

En plus du traitement médical, il existe des remèdes naturels pour aider à soulager le mal de dos sciatique. L’utilisation des plantes aux vertus anti-inflammatoires, les massages aux huiles essentielles, mais également l’homéopathie, l’ostéopathie ou les cures thermales sont des pistes à explorer.

Que faire en guise de prévention ?

La sciatique touche aussi bien les jeunes que les personnes âgées. Pour la prévenir, certaines attitudes posturales sont à adopter :

  • En position assise, pensez à ajuster votre siège pour avoir les deux pieds parallèles au sol ;
  • Évitez de croiser les jambes ;
  • Pensez à vous asseoir le dos bien droit ;
  • Évitez le plus possible les mouvements de contorsions ;
  • Pliez les genoux lorsque vous soulevez une charge lourde ;
  • Préférez dormir sur un matelas plutôt ferme (sans excès);

Pratiquez une activité physique régulière, notamment des étirements et du gainage.

LA HERNIE DISCALE

la sciatique

La sciatique : qu’est-ce que c’est ? Symptômes, causes et traitement

La sciatique est une expression qui décrit une vive douleur, une perte de sensibilité ou encore une faiblesse sur le trajet du nerf sciatique. La douleur sciatique peut-être ressentie entre le bas du dos et la jambe en passant par la fesse et jusqu’à la face supérieure du pied. La douleur sciatique sera unilatérale et ne se localise donc qu’au niveau d’un des membres inférieurs. Comment reconnaître une sciatique et que faire durant la crise ?

Lumbago
Hernie Discale douleurs
Comprendre la sciatique : définition et causes

La névralgie sciatique communément appelée sciatique est une irritation du nerf sciatique due à des pressions sur ce dernier et qui se traduisent par une douleur au niveau du dos, d’une fesse ou d’une jambe. La crise sciatique peut également être due à une irritation des racines nerveuses appartenant au réseau du nerf sciatique. La sciatique est donc le symptôme qui alerte sur un dysfonctionnement au niveau du bas de votre dos. Votre douleur peut avoir différentes origines.

Causes de la sciatique

La durée de votre crise sciatique dépend de la cause et du soin apporté. Certaines des causes à l’origine de cette douleur sont bénignes tandis que d’autres sont plus graves. Dans la plupart des cas, la sciatique est causée par une hernie discale lombaire, mais plusieurs autres causes sont possibles telles que :

 

  • Le rétrécissement du canal lombaire : également appelé sténose du canal vertébral. Les personnes âgées sont plus souvent touchées par cette pathologie souvent liée à l’arthrose.

 

  • La grossesse: Le poids du ventre entraine un bras de levier important qui s’exerce sur la colonne lombaire, crée une importante augmentation de la pression exercée sur les disques, et peut entrainer un pincement du nerf sciatique. La douleur disparait après l’accouchement.
  • Les chocs et les traumatismes : Une chute ou un accident plus importants, pourra avoir une influence sur la mobilité de votre colonne lombaire, et notamment entrainer des dysfonctions qui peuvent faire pression sur le nerf sciatique.

 

  • Le syndrome facettaire : Les facettes articulaires se trouvent de part et d’autre de vos vertèbres. Une mauvaise posture prolongée ou un faux mouvement peut entrainer un désalignement des facettes qui peuvent venir irriter le nerf sciatique.

 

  • Le syndrome du piriforme: Le piriforme est un muscle puissant du bassin et de la hanche. Lorsqu’il est contracturé il peut entrainer une irritation du nerf sciatique. Les sportifs sont très souvent concernés par ce syndrome.

 

Notez que vous êtes plus exposé à une sciatique si vous pratiquez une activité professionnelle qui nécessite de maintenir la position assise durant de longues heures ou de soulever des effets lourds. De plus des facteurs tels qu’une faiblesse de la ceinture abdominale, des dysfonctions articulaires, une pratique intensive d’un sport ou le surpoids peuvent augmenter les risques de sciatique.

douleurs bas du dos
Symptômes de la sciatique

Le symptôme principal demeure une vive douleur, un mal de dos sciatique persistant. Il peut arriver que la douleur crée une sensation de brûlure ou qu’elle soit très forte. Elle peut survenir de façon espacée ou se maintenir de façon continue sur une certaine période. La douleur varie d’une personne à l’autre et peut être invalidante.

Combien de temps dure une sciatique ?

En général, une sciatique dure de quelques jours à quelques semaines (1 à 4 semaines environ). La douleur disparaît lorsque la cause est bien identifiée et bien traitée. Par contre, si la source du problème n’est pas identifiée et mal traitée, la douleur peut réapparaisse après une période d’accalmie. Il est donc important lorsque les symptômes apparaissent de se rapprocher de votre médecin qui pourra établir un diagnostic et vous orienter vers un kinésithérapeute ou un ostéopathe selon la nature du problème.

Quand consulter ?

Dès les premiers signes d’inconfort, il est préférable de consulter votre médecin. La localisation de la douleur et les symptômes orientent le diagnostic médical. Grâce à certains tests, le médecin évalue les réflexes, la coordination et la puissance musculaire. Il peut également avoir recours à des examens poussés (IRM ou radiographie par exemple) pour affiner le diagnostic.

Traitement de la sciatique

La sciatique se soigne par le traitement de la cause à l’origine du symptôme. Dans le cas d’une hernie discale par exemple, le médecin peut vous prescrire un traitement sciatique en vue de relaxer vos muscles et de réduire l’inflammation, ou une consultation chez le kinésithérapeute pour effectuer des étirements permettant de réduire la hernie.

Activité physique

Il est important de rester actif lorsque vous avez une sciatique. Une activité physique régulière contribue à préserver la masse musculaire et aide à détendre les muscles. Lorsque les symptômes s’amenuisent par le suivi d’un traitement, c’est le moment de renforcer vos muscles de l’abdomen et du dos par la pratique d’exercices tels que la marche, la natation ou le vélo.

Notons que tous ces exercices doivent être pratiqués avec prudence. Si vous avez encore mal, vous pouvez juste vous résoudre à la marche ou réduire l’intensité des exercices.

Kinésithérapie

Le médecin traitant peut, s’il le juge nécessaire, vous prescrire des séances de kinésithérapies pour soulager le mal de dos. Grâce à des séances de massage, des exercices et des étirements, le spécialiste vous aide à renforcer et assouplir votre dos.

Chirurgie

Si au bout de trois mois de traitement la sciatique persiste, ou dans le cas d’une sciatique chronique, d’une douleur trop vive et handicapante, une opération chirurgicale peut être envisagée par votre médecin pour vous soulager.

Prévention et traitement naturel de la sciatique

En plus du traitement médical, il existe des remèdes naturels pour aider à soulager le mal de dos sciatique. L’utilisation des plantes aux vertus anti-inflammatoires, les massages aux huiles essentielles, mais également l’homéopathie, l’ostéopathie ou les cures thermales sont des pistes à explorer.

Que faire en guise de prévention ?

La sciatique touche aussi bien les jeunes que les personnes âgées. Pour la prévenir, certaines attitudes posturales sont à adopter :

  • En position assise, pensez à ajuster votre siège pour avoir les deux pieds parallèles au sol ;
  • Évitez de croiser les jambes ;
  • Pensez à vous asseoir le dos bien droit ;
  • Évitez le plus possible les mouvements de contorsions ;
  • Pliez les genoux lorsque vous soulevez une charge lourde ;
  • Préférez dormir sur un matelas plutôt ferme (sans excès);
  • Pratiquez une activité physique régulière, notamment des étirements et du gainage.

 

la sciatique

LA HERNIE DISCALE

Lumbago
Qu’est-ce que la sciatique ?

La sciatique se déclenche par une compression à la racine du nerf sciatique.

C’est un symptôme issu d’un problème au niveau des vertèbres lombaires. Elle se caractérise par un vive douleur au niveau d’un des deux nerf sciatiques, qui se situent à l’arrière de chacune de vos jambes. La douleur peut se propager de la fesse jusqu’au pied.

Hernie Discale douleurs

Comprendre la sciatique : définition et causes

La névralgie sciatique communément appelée sciatique est une irritation du nerf sciatique due à des pressions sur ce dernier et qui se traduisent par une douleur au niveau du dos, d’une fesse ou d’une jambe. La crise sciatique peut également être due à une irritation des racines nerveuses appartenant au réseau du nerf sciatique. La sciatique est donc le symptôme qui alerte sur un dysfonctionnement au niveau du bas de votre dos. Votre douleur peut avoir différentes origines.

douleurs bas du dos

La durée de votre crise sciatique dépend de la cause et du soin apporté. Certaines des causes à l’origine de cette douleur sont bénignes tandis que d’autres sont plus graves. Dans la plupart des cas, la sciatique est causée par une hernie discale lombaire, mais plusieurs autres causes sont possibles telles que :

 

  • Le rétrécissement du canal lombaire : également appelé sténose du canal vertébral. Les personnes âgées sont plus souvent touchées par cette pathologie souvent liée à l’arthrose.

 

  • La grossesse: Le poids du ventre entraine un bras de levier important qui s’exerce sur la colonne lombaire, crée une importante augmentation de la pression exercée sur les disques, et peut entrainer un pincement du nerf sciatique. La douleur disparait après l’accouchement.
  • Les chocs et les traumatismes : Une chute ou un accident plus importants, pourra avoir une influence sur la mobilité de votre colonne lombaire, et notamment entrainer des dysfonctions qui peuvent faire pression sur le nerf sciatique.

 

  • Le syndrome facettaire : Les facettes articulaires se trouvent de part et d’autre de vos vertèbres. Une mauvaise posture prolongée ou un faux mouvement peut entrainer un désalignement des facettes qui peuvent venir irriter le nerf sciatique.

 

  • Le syndrome du piriforme: Le piriforme est un muscle puissant du bassin et de la hanche. Lorsqu’il est contracturé il peut entrainer une irritation du nerf sciatique. Les sportifs sont très souvent concernés par ce syndrome.

 

Notez que vous êtes plus exposé à une sciatique si vous pratiquez une activité professionnelle qui nécessite de maintenir la position assise durant de longues heures ou de soulever des effets lourds. De plus des facteurs tels qu’une faiblesse de la ceinture abdominale, des dysfonctions articulaires, une pratique intensive d’un sport ou le surpoids peuvent augmenter les risques de sciatique.

Symptômes de la sciatique

Le symptôme principal demeure une vive douleur, un mal de dos sciatique persistant. Il peut arriver que la douleur crée une sensation de brûlure ou qu’elle soit très forte. Elle peut survenir de façon espacée ou se maintenir de façon continue sur une certaine période. La douleur varie d’une personne à l’autre et peut être invalidante.

Combien de temps dure une sciatique ?

En général, une sciatique dure de quelques jours à quelques semaines (1 à 4 semaines environ). La douleur disparaît lorsque la cause est bien identifiée et bien traitée. Par contre, si la source du problème n’est pas identifiée et mal traitée, la douleur peut réapparaisse après une période d’accalmie. Il est donc important lorsque les symptômes apparaissent de se rapprocher de votre médecin qui pourra établir un diagnostic et vous orienter vers un kinésithérapeute ou un ostéopathe selon la nature du problème.

Quand consulter ?

Dès les premiers signes d’inconfort, il est préférable de consulter votre médecin. La localisation de la douleur et les symptômes orientent le diagnostic médical. Grâce à certains tests, le médecin évalue les réflexes, la coordination et la puissance musculaire. Il peut également avoir recours à des examens poussés (IRM ou radiographie par exemple) pour affiner le diagnostic.

Traitement de la sciatique

La sciatique se soigne par le traitement de la cause à l’origine du symptôme. Dans le cas d’une hernie discale par exemple, le médecin peut vous prescrire un traitement sciatique en vue de relaxer vos muscles et de réduire l’inflammation, ou une consultation chez le kinésithérapeute pour effectuer des étirements permettant de réduire la hernie.

Activité physique

Il est important de rester actif lorsque vous avez une sciatique. Une activité physique régulière contribue à préserver la masse musculaire et aide à détendre les muscles. Lorsque les symptômes s’amenuisent par le suivi d’un traitement, c’est le moment de renforcer vos muscles de l’abdomen et du dos par la pratique d’exercices tels que la marche, la natation ou le vélo.

Notons que tous ces exercices doivent être pratiqués avec prudence. Si vous avez encore mal, vous pouvez juste vous résoudre à la marche ou réduire l’intensité des exercices.

Kinésithérapie

Le médecin traitant peut, s’il le juge nécessaire, vous prescrire des séances de kinésithérapies pour soulager le mal de dos. Grâce à des séances de massage, des exercices et des étirements, le spécialiste vous aide à renforcer et assouplir votre dos.

Chirurgie

Si au bout de trois mois de traitement la sciatique persiste, ou dans le cas d’une sciatique chronique, d’une douleur trop vive et handicapante, une opération chirurgicale peut être envisagée par votre médecin pour vous soulager.

Prévention et traitement naturel de la sciatique

En plus du traitement médical, il existe des remèdes naturels pour aider à soulager le mal de dos sciatique. L’utilisation des plantes aux vertus anti-inflammatoires, les massages aux huiles essentielles, mais également l’homéopathie, l’ostéopathie ou les cures thermales sont des pistes à explorer.

Que faire en guise de prévention ?

La sciatique touche aussi bien les jeunes que les personnes âgées. Pour la prévenir, certaines attitudes posturales sont à adopter :

 

  • En position assise, pensez à ajuster votre siège pour avoir les deux pieds parallèles au sol ;
  • Évitez de croiser les jambes ;
  • Pensez à vous asseoir le dos bien droit ;
  • Évitez le plus possible les mouvements de contorsions ;
  • Pliez les genoux lorsque vous soulevez une charge lourde ;
  • Préférez dormir sur un matelas plutôt ferme (sans excès);
  • Pratiquez une activité physique régulière, notamment des étirements et du gainage.

NOTRE SOLUTION CONTRE LA sciatique

NOTRE SOLUTION CONTRE LA HERNIE DISCALE

  • FACILE
    Il suffit de le porter
  • RAPIDE
    Des bénéfices dès la première utilisation
  • EFFICACE
    Recommandé par les médecins *

* Technologie brevetée et validée par une étude clinique

Je prend soin de mon dos
  • FACILE
    Il suffit de le porter
  • RAPIDE
    Des bénéfices dès la première utilisation
  • EFFICACE
    Recommandé par les médecins *
JE PRENDS SOIN DE MON DOS

* Technologie brevetée et validée par une étude clinique

Percko BFM TV
Percko D8
Percko TF1
Percko 20minutes
Percko Challenges
Percko France 2
Percko LeParisien
Percko BFM TV
Percko D8
Percko TF1
Percko 20minutes
Percko France 2
Percko Challenges

LES AVIS MÉDICAUX

En se concentrant sur les moments où le dos est sollicité de façon évidente, on oublie ces moments où on ne réfléchit pas à sa posture. Percko garantit une posture idéale tout au long de la journée.

François Stevignon / Kinésithérapeute et ostéopathe

Le t-shirt Percko est vraiment intéressant pour les patients souffrant de maux de dos d’origine mécanique. Il n’agit pas comme une contention (n’entraine donc pas de fonte musculaire), mais plutôt comme une stimulation et permet aux patients de renforcer leurs dos et de se rééduquer en douceur. Il s’agit d’un excellent complément des soins classiques, kinésithérapeutes et ostéopathes!

Julian Nenninger/ Ostéopathe

Percko améliore la posture en réalignant automatiquement tête, thorax et bassin. Il redonne à la colonne vertébrale ses courbures naturelles et augmente d’au moins 35% la stabilité et l’efficacité de la posture.

Pol LE BORGNE / Docteur en biomécanique

DES PRODUITS EFFICACES

DES PRODUITS ADAPTÉS

Pour le quotidien

LYNE UP

 

redresseur de posture

Le sous-vêtement qui invite à se redresser tout au long de la journée

pour le quotidien

LYNE UP

 

redresseur de posture

Le sous-vêtement qui invite à se redresser tout au long de la journée

pour le quotidien

LYNE UP

Le sous-vêtement qui invite à se redresser tout au long de la journée

redresseur de posture
ACHETER

LA BOUTIQUE PERCKO

LA BOUTIQUE PERCKO