Ces mauvaises habitudes qui favorisent les maux de dos

mauvaises habitudes

Considéré comme étant le mal du siècle, le mal de dos touche ou touchera près de 80% de la population. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause : une mauvaise posture, l’alimentation, ou encore la sédentarité… Et s’il était temps d’analyser vos mauvaises habitudes qui entretiennent ces maux de dos afin d’y remédier ?

Que peuvent entraîner ces mauvaises habitudes ?

Le mal de dos est aujourd’hui la première cause d’invalidité chez les moins de 45 ans et représente la deuxième cause de visite chez le médecin généraliste. Bien que vous ayez une vie saine, ces douleurs ne sont pas toujours causées par les mêmes choses et peuvent, si elles ne sont pas traitées correctement, vous empêcher de vous déplacer et se transformer en douleurs chroniques. C’est ce que l’on appelle plus communément une lombalgie.

Quelles sont ces mauvaises habitudes ?

  1.    Porter des sacs trop lourds

Le port de sacs trop lourds entraîne un déséquilibre : les épaules se plient et le corps à tendance à se pencher vers l’avant (pour un sac à dos) ou sur le côté (pour un sac à main). Nous pouvons y remédier en distribuant la charge ou en la changeant de position. Sachez, toutefois, qu’il est conseillé que le poids quotidien que nous portons ne soit pas supérieur à 10% de notre poids corporel.

  1.    Dormir sur un matelas trop vieux

La durée de vie maximum d’un matelas ne doit pas excéder 9 à 10 ans si vous souhaitez éviter les problèmes de sommeil.  En effet, le matelas s’affaisse au fils des années, ce qui en réduit considérablement le confort et peut provoquer des douleurs au niveau de votre dos.

  1.    Porter des chaussures à talons ou des plates-formes trop hautes

Porter des talons hauts exerce une pression sur les articulations, ce qui obligent les muscles de votre colonne vertébrale à trop travailler. Veillez à porter des chaussures appropriées lorsque vous devez parcourir de longue distance à pieds.

  1.    Le surpoids

Le surpoids peut s’avérer néfaste pour votre colonne vertébrale et vos articulations. En effet, cela vous oblige à forcer sur vos genoux, c’est donc vos chevilles qui soutiennent tout le poids de votre corps. A terme c’est votre dos qui en souffrira.

  1.    Adopter une mauvaise posture lors du port de charges lourdes

Afin de ne pas endommager vos vertèbres, un nerf ou encore un disque vertébral, pensez à fléchir vos genoux et garder le dos bien droit lorsque vous devez porter une charge lourde. Mal exécuté, ce geste peut également entraîner une lombalgie.

  1.    Une mauvaise posture lorsque vous êtes assis

Garder une même posture trop longtemps lorsque l’on est assis peut entraîner des douleurs au niveau du dos. Il est donc conseillé de changer régulièrement de position et de faire des pauses régulières afin de détendre vos muscles.

  1.    La sédentarité

Le manque d’exercice peut avoir de lourdes conséquences sur le dos et le corps en général puisqu’il affaiblit les muscles. A long terme, le moindre effort peut provoquer chez vous une contracture. C’est en pratiquant une activité physique régulière que vous renforcer vos muscles et votre squelette.

  1.    L’anxiété et le stress

Lorsque vous faite face à une période de stress, vos muscles se contractent. Les plus touchés par ce phénomène sont les muscles de la tête, du cou et du haut du dos.

  1.    L’alimentation

C’est bien connu, une mauvaise alimentation peut avoir de lourde conséquence sur la santé. Il est important d’avoir des os solides pour garder un dos en bonne santé. Ainsi, il est recommandé de consommer des produits contenant du calcium (présent dans les produits à base de lait mais aussi dans légume verts) et de la vitamine D (présents dans le fromage, les poissons gras et les huiles).

  1.   Exposer son dos au froid et au courants d’air

En exposant votre dos et votre cou aux courants d’air peut engendrer d’importantes contractures qui causent des douleurs. N’oubliez pas de couvrir votre cou et de porter des vêtements suffisamment longs pour couvrir les zones facilement exposées.